26 JUILLET - 2 au 4 AOÛT 2013

Cinéma

Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine

Toussaint Louverture  - PREMIERE PARTIE
Vendredi 2 août 2013 - 21h00 - Gratuit 

réalisé par philipe Niang
90 min, Documentaire Historique, 2011, français, France (PREMIERE PARTIE)

Toussaint est un enfant de huit ans quand il voit son père jeter dans les eaux du port du Cap par un marchand d’esclaves qui le trouve trop vieux et improductif. Il gardera à tout jamais ces terribles images dans sa mémoire, qui seront le fondement de sa révolte.

C’est à cette époque qu’il est racheté par un planteur : Bayon de Libertad, qui, tout de suite, décèlera chez lui des aptitudes exceptionnelles. Devenu adulte, Bayon lui permet d’apprendre à lire et à écrire et l’emploie comme cocher puis comme contremaître sur la plantation. C’est à cette époque qu’il découvre le livre de l’abbé Raynal, un disciple de Diderot, qui appelle à l’avènement d’un « Spartacus noir » qui prendra la tête de la révolte des esclaves de Saint-Domingue. Suzanne, sa femme, ne pourra l’empêcher de répondre à ce qui fait figure pour lui d’appel. Il la quittera ainsi que ses deux fils, Placide et Isaac pour aller rejoindre les esclaves révoltés dans les montagnes.

Très vite, il deviendra leur chef, en se faisant remarquer par sa bravoure et son don inné pour la stratégie militaire. Il s’allie alors aux espagnols contre l’armée de la jeune République Française. Ses succès lui valent d’être nommé Général de l’Armée Espagnole, mais il suscite aussi la jalousie des chefs de guerre avec lesquels il a mené la révolte des esclaves. Parmi eux, Biassou, plus guidé par l’appât du gain et des honneurs que par le désir de libérer son peuple. Il n’hésitera pas à enlever la famille de Toussaint, afin d’attirer ce dernier dans un guet-apens, qui échouera. Ce premier épisode se termine sur ce moment de suspens, où l’on craint que Biassou ne se venge sur la famille de Toussaint.

NB : Ce film sera précédé du spectacle Racine & Folklore du groupe CHAY NANM qui commence à 19h30.

 

Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine

Toussaint Louverture - DEUXIEME PARTIE
Samedi 3 août 2013 - 21h00 - Gratuit 


réalisé par philipe Niang
90 min, Documentaire Historique, 2011, français, France (DEUXIEME PARTIE)

Toussaint parvient à libérer sa famille. Biassou est abattu par deux de ses lieutenants, Dessalines et Christophe, qui vont se rallier à Toussaint. C’est à ce moment-là qu’il se retourne contre l’Armée Espagnole et rejoint l’Armée Française. Son destin va alors rencontrer celui d’un autre homme : le Commissaire de la République, Sonthonax. Membre du « Club des Amis des Noirs » à Paris, c’est lui qui va prendre l’initiative d’abolir l’esclavage à Saint- Domingue.

Bien qu’ils soient animés d’un même idéal, les deux hommes vont finir par s’affronter. C’est Sonthonax qui, cédant aux pressions de Toussaint, rentrera à Paris. Après avoir chassé les Anglais, qui occupaient l’Ouest de l’île, Toussaint devient maître de Saint-Domingue. Il entreprend alors de relancer l’économie et les plantations de sucre, afin que Saint-Domingue retrouve sa richesse d’antan, qui faisait d’elle « la Perle des Antilles ».

Pour ce faire il n’hésite pas à autoriser le retour des planteurs exilés par la République, après la révolte des esclaves. Par la force, il oblige les ouvriers à reprendre le travail.Pour eux, cette politique est perçue comme un retour à l’esclavage, surtout pour son neveu, Moyse, qui prend la tête de la révolte. L’histoire de Toussaint vire alors à la tragédie, puisqu’il fera fusillé son neveu pour enrayer la révolte qui se répand dans l’île. Sa femme, Suzanne, ne peut l’accepter et prend ses distances. C’est seul que Toussaint poursuit son ascension.

Il s’intronise Gouverneur de l’ile et rédige une Constitution. Cela faisait un certain temps déjà que le Premier Consul Bonaparte voyait d’un mauvais oeil l’avènement du « Nègre de Saint-Domingue ». Pour lui cette Constitution équivaut à une Déclaration d’Indépendance. Il lui envoie une armée de vingt mille hommes, menée par son beau-frère le Général Leclerc. Au terme de plusieurs batailles qui ne connaîtront ni vainqueur ni perdant, Toussaint finira par se rendre avec ses Généraux. Bonaparte le fera alors déporter au Fort de Joux, dans la Jura, où il décédera de solitude et de froid en Avril 1803. Un an pus tard, le Général Dessalines déclarera l’Indépendance de Saint-Domingue, baptisée désormais Haïti.

NB : Ce film sera précédé du spectacle Kompa du groupe BLACK PARENTS qui commence à 19h30.

Photos